Rechercher

Pourquoi on ne vit pas tous à la même heure ?

Dernière mise à jour : 17 nov. 2020

Es-tu plutôt un oiseau de nuit ou un lève-tôt?

Vous avez déjà dû remarquer que les personnes de votre entourage ne réagissent pas toutes de la même façon lorsqu’il s’agit de se coucher ou de se lever à une certaine heure ! Vous rêvez de vous coucher alors que votre partenaire commence tout juste sa soirée ? Cela s’explique par le chronotype de chacun, c’est-à-dire une tendance à être plus éveillé en soirée ou en matinée. Il en existe 3 différents : les personnes du matin, celles du soir et les intermédiaires.


  • Les sujets du matin (environ 30% de la population) auront tendances à se lever tôt le matin et de ce fait être fatigués plus tôt le soir. Ils seront plus performants dans la réalisation de leurs tâches en début de matinée. Les heures de sommeil avant minuit seront très importantes, il sera donc conseillé de se coucher plus tôt le soir quitte à se lever plus tôt le matin pour effectuer certaines tâches.

  • Les sujets intermédiaires, qui représentent la majorité de la population (environ 50%), n’auront pas d’horaires extrêmes et seront les plus efficaces souvent en fin de matinée ou début d'après-midi. Ils seront beaucoup plus adaptables aux contraintes extérieures, pouvant se coucher un peu plus tôt ou plus tard sans que cela ne les affecte vraiment.

  • Les sujets du soir (environ 20% de la population), quant à eux, auront tendance à se coucher très tard et, s’ils le peuvent, à se lever très tard. Ils seront beaucoup plus performants en soirée. Cependant, il faudra faire attention à la lumière environnante s'ils travaillent tard le soir, pour ne pas décaler encore plus leurs rythmes.


De nos jours, le travail et les exigences sociales imposent des difficultés supplémentaires, notamment pour les chronotypes situés aux deux extrêmes. On constate généralement que ce sont les sujets du soir qui sont le plus touchés par le manque de sommeil : ayant tendance à se coucher tard, ils sont cependant amenés à se lever tôt pour le travail et accumuleront ainsi un manque de sommeil chronique.


Bien que les sujets du matin aient plus de facilité à se lever tôt, il sera plus difficile pour eux de vous suivre jusqu’au bout de la nuit et préféreront rentrer chez eux plus tôt. Au contraire, s’ils vous suivent, on observera alors chez ces derniers un manque de sommeil également.


Donc plus d’injustice, ce n’est pas entièrement la faute de votre partenaire si il ou elle ne peut pas vous suivre jusqu’au bout de la nuit ou, inversement, si il ou elle ne pourra pas se lever pour vous accompagner lors de votre jogging matinal. Ce n’est pas un choix mais plus une préférence influencée par la génétique !


Ces tendances sont assimilées aux termes de « Jetlag social », pour en savoir plus à ce sujet, suivez-moi pour les prochaines publications !


53 vues

Posts récents

Voir tout