Rechercher

Les cycles du sommeil

Dernière mise à jour : 18 nov. 2020

À quoi cela correspond ? Comment cela fonctionne ? Sont-ils importants ?

Vous allez enfin comprendre ce qu’ils signifient !



Comment les enregistre-t-on ?


Même si de nos jours beaucoup de petits appareils, tels les montres connectées, disent pouvoir mesurer nos cycles du sommeil, la seule méthode fiable reste les électrodes posées sur notre cuir chevelu.


Grâce à elles nous allons enregistrer pleins de petits signaux émanant de votre cortex (la partie la plus superficielle de votre cerveau). Ces signaux seront transcrits sous forme d’ondes avec des caractéristiques spécifiques pour chaque stade de sommeil.



Nous pourrons ainsi distinguer le stade d’éveil et 4 stades de sommeil répartis en 2 grands groupes:

- L'Éveil

- Le Sommeil NREM (Non-Rapide Eye Mouvement)

= sommeil sans mouvement rapide des yeux.

Comprenant: - Stade 1

- Stade 2

- Stade 3

- Le Sommeil REM (Rapide Eye Mouvement)

= Sommeil avec des mouvements rapides des yeux.


Caractéristiques de chaque stade et sa représentation visuelle des ondes que l'on enregistre lors d'une nuit de sommeil :


Enregistrement EEG (ÉlectroEncéphaloGramme):


Chaque petite image que vous voyez correspond à un enregistrement de 30 secondes. Nous allons numéroter chaque période de 30 secondes avec un stade de sommeil qui lui est propre. Puis, mis bout à bout, à la fin de la nuit nous obtenons ce que nous appelons un hypnogramme (plus d'explications ci-dessous):


Exemple d'une personne qui se couche à 23h et se réveille vers 7h le matin

Sur le graphique vous pouvez voir que la personne est en stade d'éveil vers 23h au moment du coucher, puis elle passera en sommeil léger (N1 puis N2) et en sommeil profond (N3) pour revenir en sommeil léger et en sommeil paradoxal (REM) et ainsi de suite tout au long de la nuit avec des phases plus ou moins longue de sommeil profond et paradoxal.


Et c’est ainsi qu’apparaissent vos cycles de sommeil.



Comment s'organisent les cycles?


Chaque cycle dure en moyenne 90 minutes et va du sommeil profond au sommeil paradoxal (REM). On compte en moyenne entre 5 à 6 cycles par nuit.


Notre nuit se divisent en 2 grande parties :

- La première partie contient plus de sommeil profond : il sera responsable du renforcement de l'information emmagasinée dans la journée et de l’acheminement de cette information vers les zones de stockage. C'est aussi pendant cette phase que le nettoyage des déchets toxiques de notre cerveau a lieu, libérant ainsi de la place pour une nouvelle journée d'apprentissage.

- La deuxième partie contient plus de sommeil paradoxal : il sera responsable du stockage de l’information dans une zone bien précise et de l'interconnexion de nos connaissances permettant de développer notre système de jugement.

C’est également pendant ce stade que l’on pourra rêver librement, car le tonus musculaire est mis hors tension, empêchant ainsi tous mouvements.



Ces cycles surviendront quoi qu'il arrive, que vous dormiez avant ou après minuit.

Il est donc très important que vous dormiez assez longtemps pour bénéficier de ces deux types de sommeil et permettre à votre corps et votre cerveau de récupérer correctement.


Effectivement, le sommeil permettra à votre corps de mettre en place un processus de récupération ou de restauration de certaines de vos fonctions vitales.

  • Récupération du système immunitaire

  • Restauration du système endocrinien

  • Consolidation de la mémoire

  • Récupération d'énergie

  • Restauration d'une balance métabolique


Au contraire, si vous ne dormez pas assez cela peut engendrer:

  • Un système immunitaire moins performant

  • Problèmes métaboliques (Obésité,...)

  • Des problèmes de mémoire, difficulté d'apprentissage ou de prise de décisions

  • Une baisse d'énergie pendant la journée pouvant engendrer des erreurs ou des accidents

  • Une mauvaise élimination des déchets entraînant certaines maladies

  • Des sautes d'humeur

La liste est malheureusement encore longue….

Il est donc primordial de ne pas prendre votre sommeil à la légère et de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour dormir dans les meilleures conditions.


Dormir n'est pas du temps perdu !!

Bien au contraire, votre corps sera beaucoup plus performant et efficace après une bonne nuit de sommeil.


Si le sommeil ne remplit pas une fonction absolument vitale, c'est la plus grande erreur que l'évolution ait jamais commise.

Alan Rechtschaffen



Erreurs à ne pas commettre


Beaucoup de personnes pensent que la consommation d'alcool ou la prise régulière de somnifères peuvent les aider à dormir ==> FAUX !

Effectivement, cela favorisera l'endormissement mais perturbera le bon déroulement des cycles et l'équilibre entre les stades de sommeil. Le sommeil ne sera pas aussi réparateur qu'en temps normal et c'est possible que l'on se réveille tout aussi fatigué que la veille. On observera une diminution du sommeil REM, pouvant entraîner des troubles de la mémoire.


On peut récupérer du manque de sommeil en dormant plus longtemps la nuit suivante ==> FAUX !!

Le sommeil perdu est perdu. On ne pourra pas récupérer les bienfaits d'une bonne nuit de sommeil en dormant plus longtemps la nuit d'après. Ce que le cerveau n'a pas eu le temps de stocker ou d'effectuer pendant la nuit sera perdu au réveil, pour recommencer une nouvelle journée.


Je vais caler mes horaires de sommeil sur celles de ceux qui dorment bien, comme ça je dormirai mieux aussi. ==> FAUX

Les horaires de sommeil sont propres à chacun (voir les chronotypes). En fonction de notre mode de vie et de notre horloge interne, chacun appréhendera son heure de coucher d'une autre façon (voir Les cycles circadiens). Ce n'est pas parce qu'une personne dort très bien que vous dormirez de la même façon si vous suivez son train de vie et ses habitudes. Chacun doit trouver sa propre routine aux heures qui lui conviennent le mieux.

61 vues

Posts récents

Voir tout